Météo et événements

Nouvelles
12/02/2016 - Nouveau thème installé, nouveau dans le staff, nouveau groupe, ect...
10/12/15 - Ouverture du forum
Top-site 1Top-site 2Top-site 3Top-site 4

Nos amis





Hebergeur d'image







bouton partenariatbouton partenariat
Contexte
La company Marukawa est une ville dans la ville, situé en plein cœur de Tokyo, elle abrite entre ses murs plusieurs talents comme des chanteurs, des acteurs, des mangaka, des romanciers, des cascadeurs... Depuis sa création, cette entreprise ne cesse de grandir et d'attirer de plus en plus de monde, elle est devenue une entreprise internationale. Mais elle a aussi des particularités qui la rends unique, elle accueille des étudiants qui effectue un stage ou même qui vienne faire leurs contrats d'apprentissage dans la structure de Marukawa. De plus, les talents luttent les uns contre les autres et chaque mois, un groupe est remporte le trophée des meilleurs talents. Il n'y a pas vraiment de règles de travail à Marukawa, pourquoi cela ? Car le directeur le veut, il veut une entreprise conviviale et chaleureuse. Dans cette entreprise, on peut s'amuser, dormir, manger, boire et beaucoup d'autres choses, car travailler en s'amusant est très bien. Marukawa est une entreprise de divertissement, qui se divertis et qui s'amuse même dans les heures de travail. Ont dit souvent d'eux qu'ils sont un peu fous.Alors tu viens t'amuser avec nous ? Ou tu viens travailler et jouer les casse-pieds ? Dans tous les cas la Company Marukawa, t'accueillera les bras ouverts.
Staff

Noriyuki Roan - Fondateur - Présent
Shu Toraishi - Modérateur - Présent
Company Marukawa
Entreprise de fous
Forum rpg inspiré de Junjou Romantica, Sekaiichi Hatsukoi et Viewfinder.Forum Yaoi NC-18
Contexte sur la bannière, survolez-la.

Partagez | 
 

 SAITÔ Fuyuki - Employé - Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Super-membres
Messages : 13
Date d'inscription : 05/01/2016
avatar
▬ ft. Watanuki Kimihiro - XXXHolic

Carnation : Pâle
Taille : 171 cm
Corpulence : Mince (voire maigre)
Cheveux : Noirs et courts (mais difficiles à coiffer)
Yeux : Un bleu et un marron très clair, presque jaune.
Signe(s) distinctif(s) : Des lunettes de vue absolument capitales, et un tatouage tribal de loup qui part de son aine, s'enroule autour de son nombril et remonte le long de son flanc, dissimulant une cicatrice.
La mauvaise foi et les mots tranchants. C'était encore ce qui définissait le mieux le cuisinier. Il ne reconnaissait absolument jamais ses torts (Pour quoi faire? S'excuser? Jamais de la vie!) et n'hésitait pas à rentrer dans le lard de quiconque se mettrait en travers de son chemin. Il n'a pas de scrupule à écraser les autres pour monter au sommet. Il a torturé psychologiquement ses rivaux pour les éliminer de grands concours de cuisine. Il ignore royalement sa famille, qu'ils soient dnas le besoin ou non. Rien n'a d'importance pour lui à part sa carrière.

C'est donc pour ça que pour travailler, comme tout le monde, il met un masque. A moins que ce ne soit l'inverse et que, lorsqu'il se plonge dans sa passion, il devient beaucoup plus ce qu'il aurait pu être s'il s'en était donné la peine. Il dirige son équipe d'une main de maître, leur faisant confiance et travaillant main dans la main avec eux, semblant partout à la fois, goûtant, touillant, conseillant, expliquant, montrant. Il n'est jamais plus heureux qu'un couteau à la main et ça se voit sur son visage. Il est aussi très créatif et son palais, ses papilles et son nez sont tous extrêmement sensibles.
SAITÔ FuyukiQui a dit que la méchanceté devait être gratuite? Ce sera 10$.

Âge : 27 ans ▬ Métier : Chef de cuisine ▬ Nationalité : Japonais (et suédois) ▬ Situation conjugale : CélibataireSituation familiale : 4 demi-soeurs, et un demi-frèreSituation financière : Aisée

Les histoires les plus classiques sont souvet les meilleures, et celle de Fuyuki ne fait pas exception à la règle. Né dans une famille très aisée d'un père diplomate et d'une mère danseuse professionnelle, il ne fut absolument pas élevé par ses parents, mais par le personnel de maison. Il passa des journées, d'ailleurs, avec le cuisinier, qui lui apprit à développer ses sens et à apprécier les bonnes choses. Il en tomba si amoureux que ses études en devinrent presque secondaire, au grand dam de son père. Sa mère, elle aussi une passionnée, finit par quitter son époux et embarqua son fils avec elle dans ses tournées. Dès l'adolescence, alors qu'elle venait de décider de s'installer en France avec son nouveau mari, ses quatre filles et son fils, elle l'envoya en apprentissage en cuisine.

Ce fut l'enfer sur terre. Il maîtrisait mal la langue et était trop créatif pour la plupart des cours qu'ils leur donnaient. Il eut de nombreuses difficultés à rentrer dans le moule, uniquement pour en ressortir aussi vite que possible. Il passa et réussit le concours des Meilleurs Apprentis de France et termina sa formation dans un établissement prestigieux. Sa famille reconstituée, contre laquelle il n'avait rien, en négatif, et surtout pas en positif, ne le retenait pas, mais il se posait de nombreuses questions. Sa vie personnelle était d'un calme digne de l'électroencéphalogramme d'un mort cérébral, et sa vie sexuelle à peine plus mouvementée, et très... peu satisfaisante. Ce n'était pas qu'il n'aimait aps les femmes. Simplement, il avait apparemment du mal à les désirer. L'idée d'être homosexuel ne lui traversa jamais l'esprit, et il se résigna à être simplement impuissant.

Son apprentissage terminé, à l'âge de vingt ans, il décida de partir en Suède, chez ses grands-parents. Il intégra un restaurant étoilé où il monta rapidement d'échelon dans la brigade. De commis à chef de partie. De chef de partie à sous-chef. Cinq ans plus tard, il prenait de temps à autres la direction de la brigade pendant les congés du chef de cuisine. Mais il voulait diriger. Il fut recommandé par son directeur à cette compagnie, prenant la main, enfin. Le dilemme fut de revenir au Japon, qu'il avait quitté depuis si longtemps. Il lui fallut se remettre à la langue, qu'il ne maîtrisait plus, son suédois, son français et son anglais désormais bien meilleurs. Il posa ses valises après un an de préparation intensive de son remplaçant, prêt à dévorer le monde. Et à mater sa brigade s'il le fallait... Le tout pour essayer d'obtenir une étoile. Il savait qu'il pourrait le faire.

A votre propos

Pseudonyme : Lu
Âge : 20+
Commentaire : En espérant que ça vous plaise et que son poste, malgré son âge, soit accepté =)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Messages : 149
Date d'inscription : 11/12/2015
avatar
Un cuisinier super, tu vas nous faire des bons petits plats. J'aime bien ton personnage et je suis heureux de te valider et de te dire bienvenue dans la company. J'ai adoré ton personnage et j'ai hâte de le découvrir en rp.

Encore bienvenue Saitô
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
SAITÔ Fuyuki - Employé - Terminée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos approches et techniques employées pour cette saison 2011
» Démission d'un employé en Belgique : Un modèle du genre !!!!
» Recherche employé de Mercedes pour historique de ma voiture
» Nous avons terminé notre voyage dans les Ardennes
» Vente terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Company Marukawa :: Creation de votre personnage :: Administration :: Validés-